Augmentation de capital : comment éviter la dilution des associés ?

4min

L’augmentation de capital peut se faire : soit par la création de nouvelles actions, soit par une augmentation de la valeur nominale des titres existants. 

Pour éviter une dilution, il faut prévoir dans les statuts ou dans le pacte d’associés (s’il en existe un) une clause anti-dilution (que l'on appelle aussi droit préférentiel de souscription). Ce droit préférentiel de souscription signifie que les associés seront privilégiés quant à l'acquisition des actions nouvellement créées.

En effet, ce droit leur confère la priorité sur les éventuels nouveaux actionnaires pour acheter les nouvelles actions issues de l'augmentation de capital.

 

Si, malgré son droit préférentiel de souscription, un associé ne peut pas répondre à l’augmentation de capital, il risque alors de voir sa participation dans la société réduite.

Donnez votre avis
TOPICS
ARTICLES SIMILAIRES
COMMENTAIRES